Startseite

  • Agenda

  • Journal

  • Conseil de lecture

  • Nouvelles parutions

  • Actualités

  • Festivals

Contribuer

Aimeriez-vous que votre page web apparaisse dans l’index de recherche?

Etes-vous auteur/autrice ou éditeur/éditrice ou avez-vous le projet d’un livre ou d’une publication ?

LiteraturSchweiz

Paramètres

Agenda

09 h 45
Richisauer Literatursommer
Martin Walser
Gasthaus Richisau
Klöntal

Agenda

15 h 00
Die falsche Frau
Lorenz Mühlemann, Markus Staub
Schweizer Zither-Kulturzentrum
Trachselwald

Agenda

16 h 00
Sonntagsgeschichten in der Bibliothek
Ina Haller
Bibliothek Muri
Muri

Agenda

17 h 00
Sofalesung mit Luise Maier
Luise Maier, Jennifer Bigelow
Wird bei der Anmeldung bekannt gegeben
Basel

Journal

Bookfinder: LitteratureSuisse rend hommage à la journée mondiale du livre 2016 en proposant un service bien particulier: le chercheur de livres. En cliquant six fois seulement, vous indiquez vos préférences, et le chercheur de livres trouvera le livre suisse qui vous convient. Vous pouvez consulter le chercheur de livres pour vous-même, ou pour des amis ou connaissances à qui vous souhaitez offrir un livre. Pour acheter les livres qui vous seront recommandés, vous pourrez vous rendre à la librairie de votre choix ou les commander directement en ligne, auprès de fournisseurs externes.  

Journal

Bücher zum Fressen (und Trinken): Die bibliophile Notiz für Kalenderwoche 25

Journal

Die Freiheit des Autors: Die bibliophile Notiz für Kalenderwoche 24

Journal

Mitteilungen: Bewerbungsfristen für Double-Literaturplattform

Journal

Zensur und Irrtum II – Sperma oder Spema?: Die bibliophile Notiz für Kalenderwoche 23

Journal

Mitteilungen: SIKJM-Jahrestagung 2017

Journal

Zensur und Irrtum I: Die bibliophile Notiz für Kalenderwoche 22

Conseil de lecture

Franz Hohler, Contes abracadabrants: Avis aux amateurs d’histoires insolites et absurdes. Dans ces Contes Abracadabrants, absolument tout est possible. Une éponge et une craie dialoguent entre elles, une souris réussit à vaincre un éléphant guerrier, un parasite installé sur un pied se plaint d’être aspergé par un spray, une mère mange les draps de sa fille, trois géants massacrent les voitures d’un parking sans raison apparente, une brume écossaise veut changer de vie et se rendre dans le désert, un court-circuit et un mégaphone décident de faire un canular, etc. Parfois très courts - pas plus d’une dizaine de lignes -, souvent empreints de poésie, ces contes, écrits par l’auteur et chansonnier suisse Franz Hohler, peuvent aussi être assez grinçants. Les riches illustrations de l’allemand Nikolaus Heidelbach renforcent d’ailleurs cette dernière impression, avec des personnages aux traits quelque peu inquiétants. Au final, on touche au domaine de l’irrévérencieuse fantaisie. Et dans ce domaine, le tandem Hohler-Heidelbach fonctionne à nouveau à merveille. Ingrid Seithumer (Pelletreau)(Source: www.ricochet-jeunes.org/ISJM)

Conseil de lecture

Heinz Helle, Der beruhigende Klang von explodierendem Kerosin: Au centre de ce premier roman de Heinz Helle se trouve un narrateur sans nom. Celui-ci cherche à faire la connaissance de ce «  je  » qui dans ces pages se raconte, raconte les histoires du monde qui l’entoure, raconte la fille avec laquelle il sort depuis quelque temps.

Conseil de lecture

Anne-Lise Grobéty, Pour mourir en février: Une jeune fille, Aude, prise d'un malaise dans la rue, se fait réconforter par une femme qui la prend en sympathie. Faire la connaissance de Gabrielle change la vie d'Aude : un monde nouveau s'ouvre à elle, sage petite fille qui habite encore chez ses parents. Un monde séduisant, cultivé, libre, bohème. Ensemble, elles vont au café, à Romainmôtier, visiter des expositions. Aude lui montre ses poèmes, lui raconte ses amourettes d'étudiante. Las : les adultes autour d'Aude s'inquiètent, Gabrielle est trop libre, sa réputation sulfureuse se met entre les deux femmes, et Aude, rattrapée par les conventions, fait voler leur bulle en éclats. Ne lui reste plus qu'à coucher par écrit la confession de cette parenthèse enchantée et à pleurer Gabrielle l'initiatrice. Entre elles, il ne s'est rien passé mais il s'st tant passé : avant Gabrielle, Aude ne savait pas respirer, aimer, se révolter, vivre, et Gabrielle lui a tout donné, tout appris.Gymnasienne d'à peine 18 ans, Anne-Lise Grobéty écrit «Pour mourir en février» en quelques semaines, l'envoie au jury du prix Georges-Nicole, le séduit avec la légèreté grave et émouvante de ce long chuchotement incantatoire qui déclenche en Suisse romande un phénomène exceptionnel : les jeunes gens s'arrachent cette éducation sentimentale si paradoxale, cette fable romantique et désespérée, en font leur livre, le roman de leurs aspirations sensuelles et antibourgeoises. Un destin littéraire est né. Avec «Pour mourir en février». Anne-Lise Grobéty fait une entrée fulgurantes en littérature. Et séduit toute une génération! (Isabelle Falconnier)Ce texte a été publié pour la première fois en 2013 dans L'Hebdo Hors-série «Littérature Suisse, 100 livres essentiels».

Nouvelles parutions

Jochen Kelter: Wie eine Feder übern Himmel. weissbooks.w.

Nouvelles parutions

Dumenic Andry: Sablun. Chasa Editura Rumantscha.

Actualités

lit21: Rezension: Abschlussball | Jess Jochimsen

lit21: Andrus Kivirähk – Der Mann, der mit Schlangen sprach

lit21: Gehen wir irgendwohin, wo du schreien kannst

lit21: Briefe aus … Israel

lit21: Kleines Wesen besonders schlau

Festivals

22. Internationales Literaturfestival Leukerbad

Tage der deutschsprachigen Literatur, Klagenfurt

5. Openair Literatur Festival Zürich